Projet pédagogique

Projet pédagogique

entre l’Association Relocalisons sur la Plaine des Bordes

et

une classe de l’ école maternelle Clément Ader à Chennevières

La nature en ville

Année scolaire 2017/ 2018

I – Introduction :

Une première prise de contact a lieu en septembre au cours des Journées du patrimoine, entre Mme Dauvergne enseignante à l’école Cléement Ader et MmesTiravy et Bordet, co-présidentes de l’association Relocalisons installée sur la Plaine des Bordes et membre des Robins des Bordes.

II – Les partenaires

L’association Relocalisons

Présentation

L’association Relocalisons met un en place depuis 2011, un jardin collectif expérimental sur 2 ha s’inspirant de la permaculture et de l’agro-écologie.

Le jardinage est biologique, on y pratique les associations de plantes, le non travail du sol, l’utilisation de purins de plantes en lieu et place des pesticides. En 2013 un poulailler y a été installé, en 2016 un verger de petits fruits rouges plantés avec les familles, les collégiens, et des lycéens, et en 2017, de l’éco-paturage avec deux moutons d’Ouessant.

L’association accueille des classes régulièrement et des centres de loisirs sur des ateliers à la demi journées.

L’objectif pédagogique de l’association est «  de redonner à l’être humain sa juste place au sein de la nature et pour ce faire aider la population à comprendre les mécanismesdu vivant dans l’écosystème en s’adressant plus spécialement aux enfants et à leur famille. Une grande diversité faunistique et floristique y est présente :

Des animaux : poules, vers de terre, moutons, abeilles, tritons et grenouilles autour des mares

Des cultures : légumes, vergers, céréales et des plantes sauvages à reconnaître

Des techniques : cultures associées, compostage, culture en lasagne, purins de plantes, écopaturage »

-Thème général du projet :L’évolution de la nature au jardin sur une année tant sur les productions légumières que sur l’évolution des arbres, et des animaux

L’hiver

L’été

– Détails du projet

Proposition de l’association Relocalisons sur l ’organisation des ateliers sur une année scolaire , à raison d’un atelier ou 2 par mois le mercredi matin soit sur la Plaine des Bordes, soit à l’école.

Octobre accueil des enfants de la classe sur le terrain : visite , repérage des lieux, des légumes et fruits encore présents dans la serre et dehors : tomates, potirons, poivrons, haricots secs, couper et replanter les stolons de fraisiers

Novembre : une séance sur le terrain pour noter les changements advenus dans la nature, et ramasser les navets avant le gel. Observer les moutons d’Ouessant et leur rôle .

Début Décembre Une séance à l’école pour préparer une plate bande, préparer une lasagne ( notion de compostage) et repiquer les plants de fraisiers.Récupérer le graines de potiron et de haricots

Janvier : Nourrrir les oiseaux fabrication de boules de graisse, rôle des oiseaux

février : Les déchets : nourrir les poules avec les déchets alimentaires rapportés par les enfants et débuter un compost à l’école. Semis des petits pois en plein champ

Mars : A la découverte des vers de terre : le compost

semer des lentilles, du blé en plein champse

Avril commencer les semis sous abri : tomates, potirons courgette s aromatiques avec les graines récupérées à l’automne

Mai : repiquage des plants obtenus , semis direct, découverte du rôle des pollinisateurs

Juin, Récolte des petits pois, création d’un jardin en bouteille

L’objectif est également d’obtenir en fin d’année ou au cours de l’année 2019 , un label d’éco-école pour l’école Clément Ader

Le projet  de classe 

Ce projet est né de l’idée de l’importance d’initier, dès le plus jeune âge, les enfants à la culture potagère et de le faire selon les principes de la permaculture, agro-écologie, culture bio… de façon à ce qu’ils puissent être les acteurs de demain. Volonté affirmée donc d’éducation à l’éco-citoyenneté.

Cet apprentissage doit se faire dans le temps avec un engagement actif des enfants.

Il s’agit donc de visites régulières tout au long de l’année, aux différentes saisons, du potager de l’association Relocalisons, visites aux animaux (poules, moutons) et de réalisations de plantations à l’école.

Première visite : récolte des graines

C’est la fin de l’autome : récolte des navets

Découvrir la vie animale

Ce faisant, sont visés différents objectifs, connaissances, savoir-faire et savoir-être:

– se reconnecter avec la nature: s’émerveiller, humer, voir, sentir, expérimenter, manipuler, éprouver…

– découvrir le monde vivant

. la vie végétale (principales étapes du développement d’un végétal, 1ers liens entre fleur, fruit, graine, besoins des plantes -eau lumière nourriture-…) et sa décomposition (réalisation de compost…) qui nourrit la terre

. la vie animale (poules, mouton, petits animaux du jardin, vers de terre…principales étapes du développement d’un animal, leurs besoins, leur contribution au jardin)

en lien avec le cycle du temps, le rythme des saisons (se repérer dans le temps) : observer le potager, la végétation aux différentes saisons, éprouver physiquement ses caractéristiques (chaud, froid, rosée, givre…etc)

mais il s’agit également, par ces visites régulières (avec une préférence donnée au mercredi matin, les parents étant plus facilement disponibles ce jour-là) :

– d’apprendre à explorer les ressources de son environnement, son quartier, sa ville… en l’occurrence, celles offertes par les différentes associations des Robins des Bordes, les faire découvrir aux parents (l’école se propose de se faire le relais d’évènements proposés par les Robins des Bordes), inviter les parents à participer au projet dans une logique de co-éducation (veiller à ce que tous les parents puissent participer à tour de rôle aux visites du potager, aux plantations à l’école…), fête en fin d’année ou fête de la soupe ou du potiron l’an prochain?

– d’apprendre à aller chercher des personnes ressources, à travailler en collaboration, en pensant à solliciter les différentes personnes intervenants à l’école (les personnes en charge de l’entretien des espaces verts de l’école ont récolté et réservé des feuilles mortes nécessaires à l’élaboration de la « lasagne », récupération des déchets de la cantine pour donner à manger aux poules…, rapporter les déchets verts de la maison…) ou dans le quartier

– donc sensibilisation des enfants mais aussi des différents adultes de l’école, les parents…

– mieux connaître la nature, en toucher la complexité (être sensibilisé à l’interdépendance des différents mondes végétal, animal… ) pour mieux la respecter, être sensibilisé à l’impact de nos attitudes sur l’environnement.

Première plantation à l’école Clement Ader

Planter les stolons de fraisiers récupérés aux Bordes

Les enfants fabriquent une

«  lasagne »

à l’école.

Cette année peut être considérée comme l’année « 0 » de ce projet, né de la rencontre entre les acteurs de l’association « Relocalisons », et l’enseignante à l ‘école Clément Ader. Si l’accent est mis cette année sur un travail suivi et régulier autour des plantations avec les enfants de la classe (PS MS GS) les autres classes de l’école  participeront à des ateliers proposés par les Robins des Bordes (réalisation de pain, de boules de graisse pour les oiseaux, de nichoirs..) et à des visites au potager.

L’objectif étant le partage des expériences et connaissances entre les classes et d’étendre ces expériences à l’ensemble de l’école.

Nous nous interrogeons sur la possibilité, dans l’avenir, de présenter un projet éco-école, induisant un partenariat entre les différents acteurs participant à l’éducation des enfants au sein et en dehors de l’école.

III Bilan de l’action en fin d’année :

Invitation des enfants et des parents, des acteurs de Relocalisons, de l’école Clément Ader, de la municipalité, à une expo photo, autour du jardin crée dans l’école, Moment convivial de partage et d’échange

Martine Tiravy 

Jacqueline Bordet

Publicités