Tous aux prairies ! Compte rendu de la journée du 31 mars

Nous vous avions invités à aller soutenir la manifestation du collectif  « Tous aux prairies ! » à Rennes. En voici, ci-dessous, le compte rendu :

Nous étions environ 200 à s’être réunis place de la Mairie, fourches à la main ! Une banderole a été déployée sur la place sur laquelle était écrit : « Et si on rasait la mairie plutôt que les prairies ! ».

Nous avons déambulé dans le centre ville pendant environ 1h sous des airs de jacquerie avant de rejoindre les prairies Saint Martin. Nous avons alors ouvert une grande parcelle au nom du collectif « Tous aux prairies ». En même temps, plusieurs parcelles ont été ouvertes pour des jardins collectifs et individuels. Des banderoles ont aussi été installées dans les arbres, aux différentes entrées des prairies. Après avoir travaillé la terre pendant quelques heures et profité du soleil, nous nous sommes réunis pour discuter des perspectives de cette journée. Nous avons reparlé du contexte (expulsion des jardins, expropriations, parc naturel urbain…). Il y a eu l’idée de faire une bourse de semence, un four à pizza, de construire une serre, faire des projections…

Il a été décidé de plusieurs rendez-vous :

– tous les samedis après-midi au jardin du collectif « tous aux prairies » – tous les derniers dimanches de chaque mois pour une réunion plus large (entre les différents jardins ouverts et toutes les personnes intéressées par le processus de réoccupation des prairies).

– nous nous sommes également dit que toutes initiatives pouvaient également se déployer avant ces rendez-vous. L’idée étant que, dès maintenant, il se passe plein de choses aux prairies !

L’idée générale étant de multiplier les formes d’occupations des prairies (foots, siestes, goûters, bouffes, concerts, jardinage…). Pleins de choses sont encore à imaginer et à inventer !

Après avoir discuté, on a mangé et fêté cette journée !Les musiciens nous ont tenu éveillé une bonne partie de la nuit !

Dès le lendemain, des personnes ont continué à jardiner, d’autres parcelles ont été ouvertes. Il en reste encore beaucoup pour les intéressés !!! Les parcelles vides sont celles dont les portes sont remplacées par un grillage.

Le lundi, des employés municipaux sont venus au jardin du collectif. Les personnes présentes à ce moment là leurs ont dit que cette parcelle était occupée et qu’il n’y avait pas besoin que la mairie l’entretienne. On leur a demandé s’il sont venu suite à l’occupation. Ils nous ont répondu que cà n’avait rien à voir, qu’ils n’étaient même pas au courant. Donc voilà, si les employées de la mairie reviennent sur le jardin du collectif ou sur les autres parcelles ouvertes, il faut juste leur dire que ce sont des parcelles occupées. Pour le moment il ne faut pas s’inquiéter, il faut être un peu vigilant.

Voici le numéro de téléphone du collectif : 07 51 38 44 74

Ce téléphone est a la fois un outil de liaison pour relayer les infos dites urgentes au sein du collectif, du type une menace d’expulsion. C’est aussi une interface pour gérer la communication entre le collectif et les médias. Puis, si vous n’avez pas accès à Internet et que vous voulez tout simplement être tenu au courant de ce qui se passe aux prairies, des rendez-vous, etc…, n’hésitez pas à téléphoner à ce numéro..

Rappel des prochains rendez-vous :

– samedi après midi (15h) au jardin du collectif « tous aux prairies ».  Tous les derniers dimanches de chaque mois, au jardin du collectif.

Voilà pour les dernières info !

A très bientôt aux Prairies Saint-Martin !!

Le collectif « Tous aux prairies ! »

————————————————————————————————————————————————

Objectif général du collectif « Tous aux prairies ! »

 

L’objectif général du collectif « Tous aux prairies ! » est de faire des Prairies Saint-Martin un lieu populaire, qui appartient à ses usagers et aux rennais. Nos revendications immédiates sont :

– la reconnaissance de notre Assemblée générale par la Mairie

– l’arrêt des expropriations (jardins et maisons)

– l’annulation du projet de « Parc naturel urbain », et la préservation du patrimoine existant

– une contre-expertise de la pollution des sols par un organisme choisi par le collectif « Tous aux prairies ! »

– la gestion collective des jardins par les jardiniers. A ce titre nous proposons : la gratuité des parcelles ; la création d’un verger ouvert à tous ; la création d’une parcelle scolaire dédiée à l’éducation au jardinage et à l’écologie ; l’attribution de parcelles à un maraîcher, soit pour fournir une AMAP, soit pour fournir une cantine scolaire.

– la convocation d’une réunion publique avec la mairie, le collectif « Tous aux prairies ! » et les rennais, pour remettre à plat les décisions.

Voici les revendications plus larges que nous devrons discuter à la prochaine AG (elles sont là pour affirmer un horizon de lutte plus large que celui des Prairies) :

– arrêt de l’expansion, de la densification et de la gentrification urbaine
– arrêt de la destruction des espaces pouvant être cultivés (Prairies, Plaine de Baud, route de Lorient, Matellouères, etc.)
– création de nouveaux jardins en ville (dont la gestion serait collective)
– pas de parc ornemental, ni ici, ni ailleurs : pour l’autonomie locale et alimentaire
– reconquérir des espaces politiques décisionnels et collectifs sur la ville et la mairie

Pour être plus efficaces dans nos discussions, c’est important que tout le monde ait lu cette deuxième série de revendications pour notre prochaine A.G.

A bientôt !

Le collectif  « Tous aux prairies ! »

Publicités