Communiqué et appel

Les 1ères Rencontres de la Relocalisation ont eu lieu les 3 et 4 juillet à Notre-Dame des Landes (44). En soutien aux opposants au projet d’aéroport, ces journées ont rassemblé des militants venus de toute la France, dont des élus de grandes villes et de milieux ruraux.

Elles ont donné lieu à des échanges très nourris et très riches, construits à partir de présentations d’acteurs impliqués et portant sur l’origine des échanges et les systèmes d’échanges locaux (SEL), sur les monnaies complémentaires locales, sur comment manger local et assurer la souveraineté alimentaire des territoires.

Dans le prolongement de notre appel « Relocalisons » puis de l’appel « Relocalisons Copenhague » lancés en Août 2009, les participants à ces Rencontres, dont l’association Relocalisons, lancent un appel pour développer partout des initiatives de relocalisation.

Nous appelons à renforcer le rapprochement entre producteurs, consomm-acteurs et citoyens, et au développement d’ initiatives pour nous réapproprier nos conditions de vie.

Nous ne partons pas de rien, de nombreuses expériences de relocalisation existent déjà depuis des années et se développent rapidement : AMAPs, SELs, monnaies locales, jardins et éco-habitat partagés, coopératives de producteurs, associations de consomm’acteurs, organisations de financement solidaire et local, producteurs locaux d’énergie renouvelable, villes sobres, etc.

Il ne s’agit ni de repli sur soi, ni de nationalisme. Il s’agit de reprendre le pouvoir sur nos conditions d’existence, dans la solidarité et la coopération. Il s’agit également de participer activement à la construction de la transition vers une société fraternelle en rupture avec le dogme de la croissance et le productivisme.

Nous appelons tous ces acteurs de la relocalisation :

– à se mettre en relation par tous moyens et constituer des réseaux : création de collectifs, sites internet, journaux (locaux et régionaux),

– à poursuivre la réflexion sur le contenu de la relocalisation

– à développer des actions concrètes pour faire connaître et valoriser les initiatives de relocalisation.

Nous proposons, aux acteurs locaux, mouvements sociaux, élus, une première campagne nationale sur la préservation et l’extension des ceintures maraîchères autour des villes.

Avant d’envisager les prochaines Rencontres de la Relocalisation, nous prendrons dans les prochains mois des initiatives pour aller dans ce sens, contactez nous !

Commentaires

22 juil. 2010 00:02
tout a fait d accord sus a cette europe relocalison ok pour les amaps mais avec des gens serieux et competents pas des productions une annee et l autre on vend tout la production a des assos de ptits bougeois qui revendent en se faisant une belle marge 

lefebvre

Publicités